La suisse reconnaît officiellement la naturopathie

Le secrétariat d‘Etat suisse à la formation, à la recherche et à l’innovation (Sefri) vient d’approuver l’examen professionnel supérieur pour les naturopathes.

Il donne un titre reconnu et protégé dans toute le pays : praticien de naturopathie avec diplôme fédéral

La profession de naturopathe connaît quatre disciplines :
– médecine ayurvédique,
– homéopathie,
– médecine traditionnelle chinoise (MTC)
– médecine naturelle traditionnelle européenne (MTE).

Le métier de naturopathe a une longue tradition en Suisse. Il constitue d’ores et déjà une part importante de l’offre sanitaire : 2500 naturopathes exercent aujourd’hui dans l’ensemble des cantons. Le naturopathe avec diplôme fédéral est un professionnel de la santé qui « traite, conseille et suit des gens souffrant de troubles de la santé selon une méthode globale de médecine alternative ».

Dans le reste de l’Europe :

  • Belgique : reconnue depuis 2008
  • Portugal : reconnue depuis 2003
  • Italie : négociations favorables en cours
  • Allemagne : reconnue depuis 1939
  • Espagne : intégration de la profession par le ministère du travail en 1997
  • Royaume uni et Irlande : liberté totale à condition de ne pas usurper le statut de docteur en médecine

En France : LA NATUROPATHIE N’EST NI CONNUE NI RECONNUE, mais les services administratifs et fiscaux soumettent logiquement les naturopathes (PSN) aux diverses redevances et impositions (T.V.A., Taxe professionnelle, URSSAF, …) sans contrepartie

Aucun commentaire

Poster un commentaire